La dyslexie : nouvelles découvertes françaises

Depuis quelques jours, la nouvelle a été rendue publique : des chercheurs français ont découvert une potentielle origine biologique à la dyslexie.

Les personnes souffrant de ce trouble auraient des récepteurs de lumière identiques dans les deux yeux, ce qui les empêcherait de traiter visuellement la différence entre certaines lettres. Excellente nouvelle qui accompagne cette recherche : la possibilité de corriger cette faille biologique par une lumière qui remplacerait les récepteurs manquants !

Nouvelle révolutionnaire, car jusqu’à présent, même si la prise en charge de la dyslexie est un parcours bien balisé aujourd’hui, de nombreuses personnes ont souffert non seulement de ce trouble, mais surtout des problématiques qui l’accompagnent.
En effet, l’enfant qui souffre de ce trouble souffre de difficultés scolaires assez frustrantes : difficultés pour lire, pour écrire, fatigabilité, etc.
Ces difficultés entravent la compréhension et l’expression écrite de l’enfant  et l’empêchent de s’épanouir scolairement.

Cela entraîne dans de nombreux cas une fragilité psychologique :

  • une baisse de l’estime de soi
  • une perte de la motivation à l’apprentissage
  • des difficultés relationnelles avec l’enseignant
  • un repli sur soi

Grâce à ces recherches et à ce traitement, deux énormes avancées : un diagnostic beaucoup plus rapide et un traitement de la maladie dès que ce diagnostic est posé. Ainsi, le risque de voir se développer des troubles associés seraient grandement réduit !

Un grand pas pour les personnes dyslexiques, bravo la recherche française !

 

Pour en savoir plus sur ce trouble et sa prise en charge :

Dyslexie et dysorthographie

https://www.dys-positif.fr/dyslexie/

Pour découvrir les recherches récentes :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/une-nouvelle-cause-de-la-dyslexie-decouverte_117499

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *